Pour une nouvelle clinique de l’alcoolisme PDF

Réduction des méfaits, deuxième édition: Stratégies pragmatiques pour la gestion des comportements à risque élevé.


ISBN: 2848352043.

Nom des pages: 229.

Télécharger Pour une nouvelle clinique de l’alcoolisme gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Peut-on «guérir» l’alcoolisme ? Comment aider un patient alcoolique à se sentir capable et libre de poser son verre ? Avec cet ouvrage, Michèle Monjauze pose les jalons d’une nouvelle clinique de l’alcoolisme, en soulignant que «les psychothérapies qui peuvent guérir les alcooliques sont celles qui leur sont le plus rarement proposées».
De manière classique, mais jusque-là jamais appliquée à l’alcoolisme, Michèle Monjauze présente la sémiologie, la psychopathologie et la psychogenèse de cette dépendance aux multiples facettes.
L’alcoolisme apparaît comme une modalité psychotique à la singularité surprenante, une «psychose associative» essentiellement paradoxale. Faisant l’hypothèse des traumatismes précoces comme origine de toutes les addictions, l’auteur définit en termes psychanalytiques l’objet toxicomaniaque en général et l’objet alcool dans sa spécificité. Cette analyse approfondie du fonctionnement alcoolique a des répercussions importantes sur les choix thérapeutiques. Ceux-ci consisteront à accompagner la personne alcoolique en harmonie avec son fonctionnement et dans sa propre voie, pour qu’elle s’approprie et soigne sa partie souffrante. Psychothérapies individuelles, de groupe, ergothérapie ou relaxation… à travers ces différentes formes d’accompagnement thérapeutique, Michèle Monjauze donne à voir toute la richesse et toutes les potentialités de la fonction soignante. Les cas cliniques qui illustrent son analyse sont toujours présentés avec pertinence et empathie à l’égard des patients.
Accompagner le patient serait finalement l’aider à gérer lui-même la part alcoolique de sa personnalité. Peu à peu libérée des angoisses, «la part alcoolique» se révèle comme un creuset de potentielle création tandis que la sobriété s’installe en douceur. L’abstinence n’est plus alors vécue comme une amputation.
Un ouvrage de référence pour tous les cliniciens préoccupés de soutenir au mieux leurs patients dans une démarche psychothérapique, mais aussi un livre profondément humain, accessible à tous, sur le drame de l’alcoolisme.

Michèle Monjauze est psychologue clinicienne, spécialiste de la pathologie alcoolique, formée à la psychanalyse par Didier Anzieu et Joyce McDougall. Elle a exercé dans le service de psychiatrie de I hôpital de Saint-Germain-en-Laye et enseigné comme maître de conférences en psychologie clinique à l’université de Paris X Nanterre. Elle a publié plusieurs ouvrages de référence dons le domaine de l’alcoolisme parmi lesquels Comprendre et accompagner le patient alcoolique (3e édition 2011, Editions In Press) et La problématique alcoolique (2e édition 2008, Editions In Press).

Le disulfirame ne peut pas être pris par ceux qui ont une maladie grave du foie, des reins ou du cœur, une maladie psychotique ou pendant la grossesse. Une autre chose qui en fait l’un des meilleurs endroits pour la désintoxication gratuite de l’alcool dans l’État de Californie est qu’il repose sur des traitements homéopathiques et naturels. La dernière fois que j’ai regardé il y avait plus de 7 milliards de personnes sur la terre, 115 000 sujets ne sont statistiquement significatifs par aucun moyen et cela ne devrait pas devoir vous être expliqué.

Les antécédents familiaux révèlent souvent des membres atteints de trouble bipolaire, d’alcoolisme ou les deux. Une étude multicentrique DBPC organisée par l’Institut national de l’abus des drogues (NIDA) a donné naltrexone ou un placebo à 1005 patients, avec des instructions pour s’abstenir pour les opiacés. Xu X, Chaloupka FH: Les effets des prix sur la consommation d’alcool et ses conséquences. Ces membres du personnel ont parcouru leur propre cheminement en santé mentale et en toxicomanie, pour surmonter de graves difficultés de la vie, se développer et changer et mener une vie réussie dans le rétablissement.