Livres gratuits La démocratie, un état des lieux : enquête locale landaise, pensée globale (au moment des élections de 2011 et 2012) pdf

Livres gratuits La démocratie, un état des lieux : enquête locale landaise, pensée globale (au moment des élections de 2011 et 2012) pdf

La démocratie, un état des lieux : enquête locale landaise, pensée globale (au moment des élections de 2011 et 2012)

  • ISBN: B00BMTUD14
  • Author:
  • Langues: Français
  • Évaluation: 4.4/5 (Votes: 2461)
  • Broché: 449 des pages
  • Disponibilité: En stock
  • Télécharger les formats: PDF, EPUB, KINDLE, FB2, AUDIBLE, MOBI et d'autres

Description du produit

Essai sur la démocratie locale et globale : à partir d'interviews de 23 témoins de toutes les sensibilités politiques, Philippe Dubourg, maire d'une commune landaise de 500 habitants, développe une réflexion couvrant l'ensemble des questions que tout citoyen est amené à se poser. "La démocratie va mal", disent Marcel Gauchet et plus de 30 penseurs qui ont écrit sur le sujet. La rencontre entre les acteurs du terrain et les sommités intellectuelles est étonnante. La complexification de la vie publique et privée, au lieu de l'entraîner à baisser les bras, doit inciter le citoyen à construire une pensée cohérente mettant en perspective le kaléidoscope des problèmes auxquels il ne peut échapper, une crise de civilisation ne lui en laissant pas la liberté. Il doit redoubler de vigilance dès le niveau de sa commune, il doit rester un acteur de la cité, un citoyen à part entière. L'éducation, la culture sont toujours les bases fortes de l'émancipation de tous les citoyens.
Tous les lecteurs peuvent trouver dans le livre un écho à leurs préoccupations. P. Rosanvallon dit que l'essai est "stimulant" ; J.Cl Guillebaud écrit qu'il a été sensible à la "probité attentive, à la rigueur des informations, au travail de synthèse" de Philippe Dubourg. Quant à Alain Touraine, il se dit "convaincu par les critiques de la vie politique française"...
L’insuffisance de la démocratie est d’autant plus patente qu’elle est confisquée par un pouvoir en place, à la botte d’une pensée unique, à la discrétion d’un système hégémonique, tel que l’Express le désigna et le décrivit dans les Landes en 2003. Tous les témoins de l’essai représentatifs de toutes les sensibilités politiques déplorent l’insuffisance de la démocratie, en particulier l’hégémonie politique en œuvre dans ce département, comme cela doit l’être également en d‘autres lieux. Ils illustrent ainsi la définition de la démocratie donnée par Alain Touraine : « Il n’y a pas de démocratie qui ne soit pas pluraliste. La démocratie est le combat contre l’Un, contre le pouvoir absolu ». A chaque élection l’on entend la même critique récurrente. De plus en plus nombreux sont les candidats qui osent mettre en question cette volonté hégémonique se targuant même de réaliser un « grand chelem » électoral…Car « la majorité trace un cercle formidable autour de la pensée…L’esprit se replie sur lui… » nous dit Tocqueville.

Le microcosme local reproduit les insuffisances du macrocosme politique et social global où il est encore plus difficile au citoyen de trouver une cohérence. De multiples points de convergence existent entre cette enquête locale et les analyses de 34 penseurs de notre époque, qui ont tous écrit au sujet de la démocratie. Tous décrivent les tares constitutives de notre société de consommation qui a fait table rase de nombreuses valeurs en laissant s’installer une fausse démocratie, celle de l’addiction à l’objet. La démocratie est de l’ordre de l’idéal, mais doit rester notre horizon de sens afin d’éviter toutes ses insuffisances et déviances. Quelles questions pose l’essai ? L’esprit citoyen peut-il s’exercer pleinement face aux risques devenus flagrants de la mondialisation, de la médiatisation, du tout-commerce, du tout-technique, du tout-numérique, et au final de l’éclatement social et de la perte de sens ? Et donc notre société restera-t-elle à visage humain ?
Nous tous les citoyens de la base nous sommes laissés trop manipuler depuis cinquante ans pour en arriver à cette société en rupture de repères, que nous avons subie plus que voulue. Il suffit à l’essai de passer en revue le kaléidoscope de toutes les questions de société qui assaillent sans cesse le moindre citoyen ou élu, pour expliquer qu’ils ont de quoi se sentir perdus dans l’embrouillamini général qui enveloppe les esprits d’un brouillard inquiétant : son seul contre-pouvoir reste une conscience citoyenne affutée et vigilante.

POUR SE PROCURER LE LIVRE : [email protected] ; ou appeler au 0558441804